Sélectionner une page

Carmen

Carmen
Georges Bizet

Jeunesses Musicales Deutschland Schloss Weikersheim
Première: 25 juillet 2003

 

Direction musicale: Yakov Kreizberg & Amy Andersson
Mise en scène: Carolyn Sittig
Scénographie: Sonja Welp
Costumes: Regina Rösing
Dramaturgie: Silke Meier

Distribution :

Carmen: Kinga Dobay / Inés Moraleda
Don José: Marcelo Puente / Kalle Koiso-Kantilla
Micaela: Sonja Mühleck / Kim Savelsbergh / Talar Dekrmanijan
Escamillo: Jae-Hyong Kim / Grigor Shagoyan / Jae-Seop Kim
Frascita: Daphne Ramakers / Anja Meyer
Mercedes: Lien Haegemann / Kalki Schrijvers
Dancairo: EunKuk Lee / Jan Willem van der Hagen
Remendado: Pascal Pittie
Zuniga: Remco Vink
Bundesjugendorchester
Chœur académique Ivan Goran Kovacic Zagreb

Photos© Andreas Wild

Extraits de presse

Fränkische Nachrichten: Courage d'une interprétation

Avec le personnage de Don José, Carolyn Sittig va bien plus loin que beaucoup d’autres mises en scène, le protagoniste se souvenant de l’acte commis. Ce n’est pas avec l’expérience du moment qu’il entraîne son public mais avec la seconde réalité : la mémoire. Cest elle qui le fait ancré dans le présent.
Carolyn Sittig met exactement au point ces deux aspects. Sans tomber dans le piège d’une interprétation purement intellectuelle, elle fait résonner subtilement le méta-niveau.  

 Inge Braune, Fränkische Nachrichten

Südwest Aktiv: Mise en scène cohérente et évidente

L’histoire de la grande séductrice à laquelle succombent les hommes : la Carmen de Weikersheim met fin à ce cliché. Nous voyons un homme avec une image douteuse des femmes et une morale étriquée qui l’ammène à commettre un meurtre. Don José sera seul responsable de son échec tragique.
Cette interprétation de la metteuse en scène Carolyn Sittig est cohérente dans toutes les étapes et elle est tellement évidente que le spectateur l’accepte tout naturellement.

 Michael Schwarz, Südwest Aktiv

Kölner Rundschau: Carmen fascinante

 

Carolyn Sittig focalise les différents fils du récit comme sous une loupe. Et elle réussie pleinement de raconter l’histoire de manière dense et passionnante.   

Kölner Rundschau