Sélectionner une page

Il Barbiere di Siviglia

Il Barbiere di Siviglia

de Gioachino Rossini

Théâtre de Brême
Première: 07 avril 2003

Direction musicale: Graham Jackson
Mise en scène: Carolyn Sittig
Scénographie: Johann Jörg
Costumes: Daniela Selig
Dramaturgie: Norbert Klein

Distribution :

Figaro: Armin Kolarczyk / Georges Stevens
Rosina: Katharina von Bülow / Sybille Specht
Almaviva: Christoph Wittmann
Bartolo: Karsten Küsters
Basilio: Karl Huml
Marzelline: Katherine Jones
Philharmonie de Brême
Choeur du Théâtre de Brême

Photos© Jörg Landsberg

Extraits de presse:

Weser Kurier: Entre exubérance ludique et turbulence grotesque

Carolyn Sittig oscille entre une exubérance ludique et une turbulence grotesque… Ses idées surprenantes sont parfois inédites, par contre il s’y trouve aussi de la bouffonnerie, du slapstick, de la caricature et par moment un zeste d’ironie…
Carolyn Sittig réussit absolument de dépeindre précisement leur cupidité et – de la plus part d’eux – leur volonté à la corruption.   

Simon Neubauer, Weser Kurier

TAZ: Personnages comme des marionettes

Au cours de l’ouverture petillante Carolyn Sittig fait bouger les personnages comme des marionnettes dans un décor d’immeubles anonymes. Ainsi elle frappe juste ce qui caractérise cette œuvre du premier empire : chaque personnage ne défend que ses propres intérêts – ou pour ce qu’elle les estime – en ne reculant ni de tartuferie et corruption.   

Ute Schalz-Laurente, taz